Flexible Engine, la nouvelle offre cloud Orange Business Services arrive chez CloudScreener

Posted by

Après Amazon Web Services, Google Cloud Platform, et Microsoft Azure, Orange fait son entrée dans le moteur de recommandation CloudScreener, avec sa nouvelle offre cloud : Flexible Engine.

Avec une offre déjà pourvue d’un cloud privé (basé sur VMWare), et d’un cloud public souverain (Cloudwatt), Orange Business Services s’associe aujourd’hui à Huawei dans le but de proposer une offre de cloud public.
Cette offre, opérée par Orange Business Services et basée sur une distribution OpenStack fournie par Huawei, propose pour l’instant des datacenters en France, à Singapour et aux US.

Si l’offre n’en est qu’à ses débuts, cette nouvelle plateforme dispose néanmoins d’un grand nombre de fonctionnalités tant au niveau des services proposés que des gabarits de VMs ou des modèles de prix.

A titre d’exemple, on note que Flexible Engine propose un modèle de réservation de 1 à 3 ans, option disponible chez Microsoft et Google depuis quelques mois uniquement. Orange Business Services met même à disposition une option sur 2 ans, seule offre de ce type sur le marché.

Sans être une réelle innovation, il est toutefois intéressant de noter la volonté d’Orange Business Services d’aligner son offre au plus près du marché dès le lancement, tant sur les modèles d’instances que sur les niveaux de prix des ressources.

ECS Flavors on Flexible Engine

 

Mais en quoi se différencient ils des autres offres cloud du marché ?

La technologie open source OpenStack fournie par Huawei (dans le top 3 des contributeurs mondiaux avec Red Hat),  assure aux clients Orange Business Services une stabilité technique, une accessibilité et une flexibilité non négligeables.

La promesse inhérente d’OpenStack est également de faciliter le multi-cloud, voire la réversibilité vers d’autres clouds basés sur les mêmes API (cloud privés, ou autre fournisseur OpenStack comme OVH).

Orange Business Services met également en avant son savoir-faire sur le multi-cloud avec un accompagnement des clients sur la migration, un contrat régi par la loi française pour tous ceux qui seraient inquiets d’héberger leurs données chez des fournisseurs soumis au Patriot Act et des data-centers sécurisés par les équipes d’experts d’Orange CyberDéfense.  

Mais également son offre d’infogérance, son engagement sur des SLAs à 99,95 %.

On a aimé…

Une console facile d’utilisation et rapide : la prise en main de la console OpenStack est simple, claire et le temps de réponse est plus que correct, même meilleur que certains concurrents OpenStack du marché.

A noter : l’utilisateur du dashboard est déconnecté après un temps très court sans utilisation, et il est également impossible de se connecter depuis 2 navigateurs sur le même compte.

La documentation des API, proche des standards OpenStack :

Après quelques doutes au démarrage (difficile de trouver les bons credentials pour se connecter sur les machines) l’intégration de l’API s’est finalement révélée simple et correctement documentée (doc en ligne, vidéos…)

Le nombre de gabarits de VMs proposé et le niveau de prix des ressources en ligne alignés avec les pratiques des concurrents, dès le lancement de l’offre.

 

Malgré certaines erreurs de jeunesse, par exemple

Un usage un peu restreint des API : si les API sont simples à intégrer, leur usage en masse est encore freiné par des request rate assez bas (empêchant de solliciter en masse les ressources), quelques erreurs aléatoires (503 Service Unavailable) et un temps d’exécution un peu long (2 min pour obtenir une VM).

Un catalogue d’images parfois obsolète : par exemple, la distribution linux Debian la plus récente est version 8 jessie alors que la version 9 stretch est sortie mi 2017.

Mais nous n’avons aucun doute sur le fait qu’il s’agit ici d’erreurs qui seront très bientôt corrigées et force est de constater que le package au lancement de l’offre est intéressant (largeur de l’offre, dashboard, compatibilité Open Stack…).

Nous n’avons pas testé l’offre de services mise en avant par Orange Business Services, qui permet d’accompagner les utilisateurs qui se sentent seuls en général face aux offres de cloud public du marché.

Orange Business Services propose à ses clients une solution de services managés alignée sur la stratégie cloud de l’entreprise :

  • Un large catalogue d’OS, de middleware et bases de données managés disponibles
  • Des services flexibles et modulaires capables de s’adapter à vos besoins
  • Une gouvernance dédiée afin de piloter au plus juste le déploiement et les évolutions de votre SI
  • Une maîtrise de sa stratégie IT grâce à des services complémentaires allant du IaaS au full managé en fonction de vos applications.

Trois niveaux de services sont disponibles ainsi que des garanties de SLA sur l’infrastructure et les services managés.

Leur expertise aussi bien dans le domaine du cloud privé, que du cloud public ou hybride leur permet de proposer également un support à la migration et à la prise en main, sous la forme d’un cloud coach, ainsi qu’un support technique français disponible pour soutenir les équipes projets d’une entreprise.

Comme toute offre qui entre sur le marché, Flexible Engine suscite des attentes, des commentaires positifs ou négatifs et nous avons hâte de voir quelles seront les fonctionnalités à venir.

En tous cas, le simple fait que l’offre de cloud public s’enrichisse d’un nouveau fournisseur comme Orange ne peut qu’être bénéfique pour les utilisateurs.

Vous voulez savoir comment l’offre d’Orange Business Services se positionne précisément par rapport à vos besoins ? En termes de prix comme de performances, faites appel à CloudScreener dès maintenant !

Comparez en 1 clic les prix des VM au mois par rapport au marché sur notre comparateur gratuit en ligne, ou faites appel à nos experts pour benchmarker cette offre par rapport à votre cloud privé ou vos cloud publics.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *